Bonjour,
Ce forum va probablement fermé sous peu, nous n'acceptons plus de nouveaux joueurs.

Merci de votre compréhension.
Bonne journée.



 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 3.1.. - Les énergies surnaturelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alia d'Or
Administratrice
Alia d'Or

Féminin Age joueur : 31
Localisation joueur : Bordeaux

Age perso : 213
Race : Sorcière
Rang : Première Dame de Scil
Sceau : Sceau de Scil


3.1.. - Les énergies surnaturelles Empty
MessageSujet: 3.1.. - Les énergies surnaturelles   3.1.. - Les énergies surnaturelles EmptyDim 31 Mar - 1:04

Les énergies surnaturelles à Brume




La différence entre la magie et la nécromancie.

A tord, certains appellent tout ce qui est surnaturel de la magie, alors qu'en réalité ce mot ne désigne que l'énergie des vivants.

Chaque être vivant à Brume a au moins une toute petit parcelle de magie en lui, minuscule, invisible et inutile la plupart du temps, mais bien présente. C'est un souffle de vie. Tous n'ont pas la même quantité de magie en eux.
Chaque race a une sorte de moyenne en taux de magie et chaque race à une forme de magie particulière. C'est pourquoi un elfe aura des facilités dans une maîtrise alors que les nains auront des facilités dans tout autre chose.
Cette magie est naturelle, elle fait parti de tout un chacun, elle est individuelle. Elle possède bien des noms selon les peuples et les croyances ; le fluide, l'âme, l'aura, le souffle de vie,... Ce sont les sorciers et les dragons qui possèdent la magie la plus puissante, et surtout la plus inné dans son utilisation.

La nécromancie, quant à elle, est la manipulation de l'énergie de la mort. Si chaque être vivant possède de la magie, chaque être mort-vivant lui fait appel à la nécromancie pour être dans son état de demi vie. Le mort vivant ne possède pas la moindre parcelle de magie, il se maintient grâce à l'énergie du monde des morts. C'est pourquoi un mort vivant ne peut faire de magie, et seulement de la nécromancie.
Le mort vivant (vampire, revenants, etc) étant entre les deux mondes est en quelque sorte un portail, c'est pourquoi il montre plus de facilité dans l'art de la nécromancie qu'un vivant. Pour autant un vivant étant mortel et pouvant utiliser les morts (ou morts vivant) comme portail (d'où les animaux morts, les cadavres, les organes, etc utilisés lors des rituels) a tout de même un lien avec le royaume des morts et peut utiliser la nécromancie.

La magie crée, la nécromancie stoppe la mort.
Toutes deux ont des langages différents. Chacune d'elles possèdent elle même plusieurs langages. Il n'existe pas un seul moyen pour arriver à un même résultat, mais la magie empruntera des chemins semblables, mais à l'opposé de tous les chemins de la nécromancie qui elle même possède différents chemins qui lui appartiennent.
En d'autres thermes et avec une métaphore. Imaginons que nous, européens, voulions aller au japon. La magie elle passera par la surface de la terre, par l'Est ou l'Ouest, par bateau ou avion, par contre la Nécromancie elle passera par la terre, en creusant ou en traversant la matière, en contournant le noyau ou alors au contraire en se nourrissant de lui.
Maintenant un exemple, imaginons que nous voulions soigner une blessure. Celui qui maîtrise la magie va appeler la vie, il va réveiller les cellules, la capacité de régénération du corps. La nécromancie elle va faire reculer le mal et l'arrêter, animer ce qui ne devait plus l'être. Si un mort ou un organe mort continu de bouger, c'est que la mort le rejette, l'empêchant de s'éteindre, pour autant il a perdu sa magie, sa vitalité.
Mais qu'il s'agisse de magie ou de nécromancie, il existe plusieurs méthodes. Il n'y a pas une seule et unique façon de soigner un patient quel que soit l'énergie utilisée. Quand vous avez mal à la tête il existe plusieurs sortes de médicaments à ingérer, mais on peut aussi inhaler, tout comme mettre de l'eau fraîche sur son front, utiliser des méthodes de détente (repos, musique, yoga, etc), depuis l'aube des temps on soigne ce problème de bien des façons. Il en va de même pour les méthodes surnaturelles.



Ceux qui maîtrisent du surnaturel

Il existe bien des noms pour ceux qui maîtrisent les énergies surnaturelles. Car il existe bien des façons de les maîtriser comme déjà expliqué. Par exemple un chaman ne va pas utiliser la nécromancie comme le ferait un leveur de Revenants tout comme un druide n'aura pas la même magie qu'un élémentaire.

Pour faire simple nous divisons ceux qui maîtrisent le surnaturel en trois catégories : les mages, les nécromants et les sorciers.
Les Mages et les Nécromants doivent apprendre. Tandis que le Mage et le Sorcier utilisent la magie.

Pour le Mage et le Nécromant, il faut un apprentissage. La magie et l'énergie des morts sont tout autour des Brumiennes, et ils apprennent à les contrôler.
Comme nous humains apprenons à maîtriser l'électricité, grâce à des connaissances, des langages qu'ils soient chimiques, physiques ou mathématiques. Ces deux formes d'énergies, absolument différentes, ont néanmoins des similitudes ; en effet, elles sont toutes deux très complexes et fonctionnent selon des règles. Runes, mots, mélanges, rituels, etc..., permettent un certain contrôle sur des forces qui nous dépassent.
Chaque race ayant une forme de magie particulière, ils ont du mal à s'en détacher et donc le plus souvent reste dans leur naturel et progressent lentement. Les humains, bien qu'ils aient moins de temps, apprennent beaucoup plus vite car ils ont l’innocence de l'enfant qui apprend avec beaucoup plus d'instinct. Un humain ayant plus de magie en lui que la moyenne deviendra généralement un très bon mage les dernières années de son siècle de vie.

Les sorciers eux, ont une magie très puissante innée. Ils ont une capacité naturelle et poussé dans les extrêmes, dans une sorte d'apogée totale. Ce pouvoir magique ne s’étudie pas, il s'apprivoise et se maîtrise avec instinct. Un sorcier peut être un bon mage, mais il faut vraiment beaucoup de temps. Un sorcier met énormément de temps à maîtriser son pouvoir (son duo de pouvoir souvent, car il se divise en deux extensions qui restent liées néanmoins dans la thématique), ce dernier peut se montrer dévastateur s'il n'est pas maîtrisé, et cela demande beaucoup d’entraînement. Le folklore Brumien est emplit d'histoires de Sorciers qui ne se maîtrisant pas faisaient naître des tragédies, c'est d'ailleurs un sujet de raillerie burlesque.
C'est pour cette raison que les anges ce sont donnés comme devoir divin d'enseigner aux sorciers, quitte à les emprisonner. Des bases de connaissance leur sont enseignés (de nombreuses heures et années, certes, mais seules les bases demandent déjà un travail énormissime), mais bien souvent ils consacrent plus de temps à la puissance enfermée en eux, et ne s'occupe de la maîtrise des mages qu'une fois que leurs pouvoirs ont arrêté d’évoluer et qu'ils se sentent confiant sur leur maîtrise.



3.1.. - Les énergies surnaturelles Signat10
Revenir en haut Aller en bas
 

3.1.. - Les énergies surnaturelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Loi de Brume :: Histoire et Contes de Brume :: L'Univers de Brume-