Bonjour,
Ce forum va probablement fermé sous peu, nous n'acceptons plus de nouveaux joueurs.

Merci de votre compréhension.
Bonne journée.



 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 1.1.. - La Technologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alia d'Or
Administratrice
Alia d'Or

Féminin Age joueur : 31
Localisation joueur : Bordeaux

Age perso : 213
Race : Sorcière
Rang : Première Dame de Scil
Sceau : Sceau de Scil


1.1..  - La Technologie  Empty
MessageSujet: 1.1.. - La Technologie    1.1..  - La Technologie  EmptyDim 31 Mar - 0:55

La Technologie sur Brume





Hydraulique :
De nombreuses ruines anciennes dévoilent aux archéologues des connaissances dans la gestion et la distribution des eaux. 
A l'arrivée de Tinkan Brume était dans une époque d'obscurantisme, il y avait des connaissances rudimentaires qui servaient seulement pour l'agriculture ou les fermes. A grande échelle, cette technologie avait été oublié, quelques villes anciennes gardaient dans leur ventre ces systèmes mais ils étaient très vieux.
Lorsque la cité d'Olsimonée commença sa construction il fallut aux architectes et aux ingénieurs un travail de recherche et d'invention. Sont surtout concernés le Palais et les quartiers les plus riches. Les thermes du plaisir sont composés du système le plus grand et complexe qui soit; en raison de plusieurs étages, de ses nombreuses salles, des différentes températures et des différents types de chauffes où de liquides proposés.
Scil développa ensuite de nouvelles idées, grande cité la plus récente, elle est aussi la plus moderne. Pour la cité d'or il fallut beaucoup de doigté et de précaution ; en effet Scil est bâtie sur un réseau de bras de la rivière, la terre était donc assez marécageuses et les îlots friables.

A partir de constructions de pierres et de matériaux imperméables, les villes disposent de l'eau courante en plus ou moins développée et avec une faible pression, ainsi que de latrines. 
Certains courts d'eaux en terre de Brume sont parfois détournés. Des barrages ont été construit pour créer des réserves d'eaux et une richesse halieutique.
Mais l'hydraulique la plus commune est celle utilisée pour l'agriculture, en général en terre cuite ou en bois. Existes aussi les marais salants et les rizières.

Comprends ; des canaux, des égouts, des châteaux d'eau, des aqueduc, pompes, moulins, barrages, adductions, irrigations



Outils agricoles :
A peu prêt toutes les machines agricoles sans moteur qui ont put exister avant la révolution industrielle. Selon les lieux ou les personnes ce ne sont pas exactement les mêmes outils. Apparaît quelques prototypes à vapeur grâce aux scientifiques de Scil, mais c'est vraiment expérimental.

Pour se donner des idées et comme exemples de ce qui peut exister :
http://www.museepaysderetz.com/musee_terre.html
http://jfbradu.free.fr/egypte/SIXIEMES/agriculture/agriculture.html



Armes de guerre :
- Toutes les armes qui n'ont aucune propulsion ou aspects scientifiques sont acceptés (sauf très rares expressions avec argumentation) ; armes blanches, arbalète, lances, cimeterre, arc, sarbacane, hache, faux, armes à jet, etc....
Jusque là, rien d'étrange dans un monde fantasy.
- Les machines de guerre, généralement en bois et purement faites de mécaniques antiques ou féodales. A Brume il y a toujours eut la guerre, et Olsimonée est fort douée. Elle est le maitre en la matière. Inspirez vous de toutes celles qui ont existée, vous pouvez même en inventer avec un beau descriptif et beaucoup de réalisme ; oxybèles, catapulte, chirobaliste, manubaliste, gastraphètes, cheiroballistre, Hélépole, bélier, sambuque, etc....
http://www.katapeltes.fr/index.php?lng=fr 

- La poudre noire ; mélange de souffre, de charbon de bois et de salpêtre (nitrate de potassium).
Les utilisations les plus courantes sont des bourses de poudre utilisaient comme des grenades ou attaché à une flèche. Un mélange jumeaux plus liquide est aussi utilisé pour créer de grands incendies, ou lancer dans des récipients petits ou grands (mélange entre une catapulte et un canon). Pour toutes ces méthodes la poudre utilisait est assez grossière, elle met du temps à brûler, ce n'est pas une explosion vivace. C'est la plus répandue.
Pour la stimuler sont enchantés des objets, cela ne peut être fait qu'à petite échelle. Cela donne des armes à feu entre technologie et magie.
Néanmoins, quelques petits malins qui gardent jalousement leurs secrets ont réussit à créer un nouveau mélange avec notamment un traitement du nitrate qui le rend plus pur, et là nous avons à faire à de réelles explosions. La poudre à canon que nous connaissons aujourd'hui.



Moyens de communications :
- La méthodes la plus ancienne est celle qui se fait par fumée ou lumière. Dans les deux royaumes nous avons des tours qui produisent des codes basiques d'une tour à l'autre en signaux lumineux. Certains systèmes sont plus ou moins complexes.
- A Olsimonée nous avons un système de résonance dans tous le palais. La voix est transmise par de grands tuyaux.
- Dans la ville de Scil, surtout pour l'administration, ce sont des tubes pneumaniques. Ce réseau qui transmet des messages écrits est bien plus développé que le système de résonance de l'Est. 
La technologie de résonance dans la cité d'Or est quasiment inexistante sauf en de très rares cas pour que les chefs d'états et d'armée puissent communiquer.


Moyens de Transport :
- Cycles :
Unicycles, bicycles, tricycles, quadricycles,... etc
Patinettes. Planche à roulette, souliers à roulettes, fauteuil à roulettes, etc
Les cycles à propulsion assistée par magie.

Des objets créés depuis peu. Les routes de la campagne étant en terre et celles des villes faites de pavés, on leur préfère souvent les chevaux. Néanmoins, en ville, pour les coursiers ou les gens qui veulent circuler facilement et non loin, c'est un moyen de locomotion atypique et surtout moderne.

- Dans le ciel
Les montgolfières; il en existe quelques unes du coté de Scil. Principalement utilisées pour l'agrément, les promenades, un peu comme une attraction. La ville en possède quelques dizaines aux tailles variées, surtout gonflés lors des fêtes.
Deux ou trois bourgeois, qui se rendent souvent dans la cité mais qui vivent à la campagne, utilisent ce moyen de transport par gout et par excentricité.
Plus sérieusement elles sont utilisées par les archéologues, les géomètres, cartographes, pour avoir une vu du ciel.


Technologies secondaires :

- Imprimerie :
L'imprimerie possède bien des visages, sur pierre, sur bois, par plaque, et éventuellement par presse.
Elle est peu utilisé dans tous les cas

Les quotidiens dans les grandes cités :
A Olsimonée il y a deux quotidiens généralement réservés aux riches, chacun sur une feuille très large divisée en 4 (ce qui fait 4 grandes pages), imprimée par plaque. Une est réservée aux mondanités l'autre à la guerre.
A Scil, il y a une presse. Mais le quotidien est imprimé en grand nombre. Car tout le monde dans la ville peut l'acheter, et un petit nombre est envoyé dans les autres grandes villes du royaume. Il y en a donc qu'un, avec 4 pages également mais plus petites.

En réalité, l'imprimerie sauve surtout la culture de notre chère Brume, tout simplement parce que nous n'avons que très peu de scrib (pas réellement de monastère et de système établit comme au moyen age sur terre). Dans tous les cas, l'imprimerie est plus positive que le recopiage manuel... cela évite les fautes récurrentes que l'on retrouve sur le travail du copiste. Néanmoins, les livres de magie ne sont JAMAIS imprimé. Car trop précieux, et trop dangereux.
S'il existe peu d'imprimeur, ils sont généralement riches car ils ont beaucoup de travail. Mais il arrive souvent que l'encre ait bavé, qu'il y ait des défauts, des pages manquantes (car la reliure est à la main).
Les ouvrages les plus précieux viennent donc des scribs renommé qui sont souvent aussi illustrateurs.


- Photographie :
Inventée à Olsimonée depuis déjà quelques siècles, on n'y trouvait que peu d'intérêt. Cette invention est passée inaperçue, la population avait bien d'autres occupations, quant à la noblesse elle est restée attachée aux représentations picturales ou sculpturales idéalisées, les mettant en valeur. La photographie est passée comme quelque chose de grossier face à la finesse du trait de main d'homme.
C'est à Scil qu'elle s'est développée, au quartier des artistes, qui la travaille comme un outil artistique. Encore rare, elle n'est vraiment pas habituelle.
Elle commence tout juste à intéresser les scientifiques qui prennent peu à peu conscience de sa valeur de représentation pour garder une trace fidèle et pour faire des recherches archéologique et sociologique par comparaison.
Les appareils technologiques sont très lourds (comme nos plus anciens sur terre) et sont seulement en noirs et blancs (certains peuvent peindre par dessus). 
Il existe depuis longtemps des artefacts ou sort de magicien pour obtenir des effets semblables à la photographies, certains même avec de la couleur. Mais il est rare de les fabriquer, et c'est considéré comme de la magie gadgets, “pratique”.


- Horlogerie : Montre à gousset, horloges, pendules,.... Il faut les remonter régulièrement.

- Phénakistiscope : Jeux pour les enfants, qui est l'ancêtre du cinéma sur terre. Les spectacles plus impressionnants sont donnés par des mages de l'illusion.



1.1..  - La Technologie  Signat10
Revenir en haut Aller en bas
Alia d'Or
Administratrice
Alia d'Or

Féminin Age joueur : 31
Localisation joueur : Bordeaux

Age perso : 213
Race : Sorcière
Rang : Première Dame de Scil
Sceau : Sceau de Scil


1.1..  - La Technologie  Empty
MessageSujet: Re: 1.1.. - La Technologie    1.1..  - La Technologie  EmptyVen 5 Avr - 20:56

Rajout; Montgolfières



1.1..  - La Technologie  Signat10
Revenir en haut Aller en bas
 

1.1.. - La Technologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La technologie c'est moisie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Loi de Brume :: Histoire et Contes de Brume :: L'Univers de Brume-